Télé Vend'Ouest - Le journal du 27-3-2017

...
Énergies renouvelables : la comédie irresponsable

Il faudra bien, un jour, expliquer la réalité de la production d’électricité aux Français.

Madame Ségolène Royal ne veut pas regarder en...

Pétition en ligne

Agissons avant qu'il ne soit trop tard

 ...

Simulation du projet d’implantation de 3 éoliennes
Voila à quoi va ressembler Martinet

Projet d’implantation de3 éoliennes entre les Sarrazins et la Malvergne à Martinet :
- hauteur du mat ~80-90 m
- hauteur totale ~150 m...

Ami visiteur, bienvenue sur le blog de notre association « VENT D’ORAGE » !

Nous sommes plusieurs habitants de Martinet et du beau pays des Achards à  avoir créé cette association qui compte déjà plusieurs dizaines d’adhérents convaincus et déterminés, avec pour principaux objectifs :

  • De combler le surprenant silence de la municipalité de Martinet sur le projet de parc éolien  industriel sur notre commune , lequel porterait sur la construction de 3 très grandes éoliennes de 160 m de hauteur environ,  mât  + pales, lesquelles seraient visibles à plus de 15 km !
  • De porter à la connaissance de tous les enjeux et conséquences d’un tel projet, s’il aboutissait.

 

Quels enjeux ?

En premier lieu, la construction d’un tel site, sur les hauteurs de Martinet (près du lieu-dit « les Sarrasins ») et en limite de Beaulieu, représenterait certainement une rémunération indirecte substantielle et attractive pour une poignée de propriétaires fonciers et locataires exploitants agricoles.

En second lieu, à un moment où les pouvoirs publics se désengagent financièrement au point de faire supporter par les collectivités locales un surcroît de charges, la « promesse » d’une manne nouvelle en provenance de sociétés privées industrielles apparaitrait séduisante à très court terme.

En bref, ce projet satisferait quelques intérêts privés et encouragerait peut-être notre collectivité locale à boucler ses budgets de court terme en hypothéquant l’avenir.

 

Quelles conséquences ?

Pour l’environnement et l’attractivité de notre commune (et les communes avoisinantes) : un désastre visuel qui, à moyen terme, repoussera et réduira les ressources du tourisme, existantes ou potentielles. C’est d’ailleurs un enjeu qui touche toute la Vendée, si nous n’y prenons garde, tant chaque commune ou communauté de communes voudra avoir son « petit parc éolien », contribuant ainsi à « miter » un paysage et un patrimoine touristique et historique réputé.

Pour la santé publique, alors que le principe de précaution devrait s’appliquer s’agissant des risques potentiels soulignés par l’Organisation Mondiale de la Santé  (OMS) ainsi que par l’Académie de Médecine en France, lesquelles émettent des avis de plus en plus inquiétants sur les conséquences de la proximité de champs d’éoliennes pour les êtres vivants. Mais le législateur français n’en a cure, pour le moment, et a admis des éoliennes à 500 m d’une habitation (alors que l’Allemagne vient de repousser la limite  1500 m) .

Pourtant, les nuisances sont désormais caractérisées :

  • Effet visuel de jour et de nuit, mais surtout, effet sonore lancinant (imperceptible s’agissant d’infrasons qui minent la santé, entraînent des troubles du sommeil, des dépressions nerveuses reconnues …)
  • Effet dévastateurs sur la production agricole : des études vétérinaires sont en cours de publication pour formaliser le constat de perte de productivité des élevages bovins (laitiers ou viandes) situés à proximité d’éoliennes.
  • Effets négatifs sur les ondes et la réception TV , téléphones portables...
  • Effets financiers enfin, sur la valeur des biens immobiliers et fonciers, constatée dans toutes les communes et sites à proximité de parcs éoliens  (entre -15 et -40% !).

Nous croyons que la recherche d’énergies renouvelables alternatives aux énergies fossiles est louable mais qu’elle doit se développer dans une véritable perspective écologique de moyen long terme qui englobe :

  • La pertinence économique et sociale, ce qui n’est pas le cas de l’éolien,  qui ne crée aucun emploi en France, sauf pour quelques consortiums industriels (allemands pour la plupart) et contribue à renchérir le prix de l’électricité.
  • L’intérêt général, qui prend en compte dans la durée la préservation de la bonne santé et du « bien vivre » des habitants de nos collectivités. 

C’est la protection durable de nos terroirs qui est en jeu !

Quand le sol de notre commune sera durablement pollué par le béton des fondations des éoliennes  (1000 tonnes de béton enfoui par éolienne, qui resteront dans le sol pendant des centaines d’années !) , que les mâts de 108 m chacun se dresseront dans notre bocage et que les pales de 60 m environ chacune se dresseront devant nous chaque matin à  l’ouverture de nos volets, alors, oui, il sera trop tard…

Rien n’est inéluctable,  c’est la raison pour laquelle nous vous invitons à rejoindre notre association tant qu’il en est encore temps !
 
Le Président et le bureau de « VENT D’ORAGE »
 

Télé Vend'Ouest - Le journal du 27-3-2017

Télé Vend'Ouest - Journal du lundi 27 mars 2017 : Manifestation contre les projets d'éoliennes en Vendée, le cas de Sainte-Gemme la Plaine/Saint-Jean de Beugné, entretien avec Alain Leboeuf président du Syndicat d'Électrification de la Vendée (SyDEV) - Le Trophée Objectif CO2 décerné à La Roche sur Yon par l'ADEME et un minibus tout électrique sur le réseau urbain - Bilan du Vendée-Globe 2016/2017 - Découverte du "Baskin", basket pour valides et handicapés avec le Smash Basket à l'Herbergement - Gros plan sur l'équipe féminine du LSF Basket de Sainte-Flaive des Loups - Concert "Mélodie à 10" à Saint-Fulgent.

Énergies renouvelables : la comédie irresponsable

Il faudra bien, un jour, expliquer la réalité de la production d’électricité aux Français.

Madame Ségolène Royal ne veut pas regarder en face le coût de production élevé des énergies renouvelables. Elle fait semblant de s’indigner de l’augmentation de 8% du prix de l’électricité proposé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Elle refuse surtout d’avouer que les décisions économiquement délirantes prises depuis plus de dix ans dans le domaine de la production d’électricité, devront bien, un jour, être payées par tous les Français. Mais, pour le moment, c’est politiquement incorrect…

Lire la suite de l'article : https://www.contrepoints.org/2015/08/02/216458-energies-renouvelables-la-comedie-irresponsable

 

Le journal "Sans-Culotte 85" de juillet 2016

Un article intéressant paru dans le journal "Sans-Culotte 85" de juillet 2016.

La Chapelle Hermier a dit non

Pourquoi pas nous ?

Vent d'Orage dans Ouest-France du 16 mars 2016

Suite à notre réunion d'information, un article est paru dans Ouest-France du 16 mars 2016.